Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Monsieur Del Poso, Il est temps pour vous de "passer la main" !

Publié le par pugnace

Monsieur Del Poso,

Il est temps pour vous de « passer la main » !

Voilà bien là un sage conseil que vous ne suivrez pas et dont vous allez sans doute vous moquer ! Dommage pour nous tous …

Nous ne détaillerons pas ici les nombreux signes de dérives qui ont émaillé vos 10 ans de « gouvernance municipale ». Ils sont, pour les plus significatifs, racontés dans le livre d’Isabelle Jouandet, la mort en sourdine. Un livre choc qui, s’il n’est pas suivi d’un coup de balai judiciaire pour stopper votre cheminement chaotique, restera cependant à charge comme un témoignage accablant de déviances municipales. Avec pour conséquence collective, un bilan de gestion calamiteux.

Au bout de 10 ans de gouvernance sans partage, il vous faudra bien rendre des comptes !

Pour vous y aider, voici ce que tout un chacun peut constater :

  • L'attractivité de notre station est en fort déclin !
  • La fameuse dette « Bouille » est en réalité devenue la dette Del Poso !
  • Notre patrimoine collectif  a été bradé, dilapidé ou sert des intérêts privés !
  • Les impôts locaux, augmentés, sont très lourds aux Cyprianais !
  • La propreté et le quotidien de la ville sont scandaleusement négligés !
  • Vos projets mirifiques, coûteux mais sans cesse avortés, sont des attrape-nigauds !
  • Le vivre-ensemble a été sacrifié à vos stratégies carriéristes tandis que le chômage local a bondi sur ces 10 années !
  • La gestion est dangereusement opaque et la démocratie locale délibérément sabordée !

Sur tous ces points, vous avez échoué !

Une seule « réussite » à votre actif : celle de votre propre carrière ! Maire, Conseiller départemental, Président de la Communauté de communes Sud Roussillon et autres casquettes prospères, (déjà acquises ou en vue), votre ascension n’a été possible que grâce à la déconfiture de St Cyprien, à des enfumages politiciens et manœuvriers et à nos faiblesses collectives. Avec un argent qui n’est pas le vôtre, vous caracolez dans « votre » loge USAP tandis que « votre » St Cyp info fabrique avec ostentation l’image de celui que vous n’êtes pas. Vous avez superposé votre image d’avocat d’affaires sur celle de la commune et donné aux observateurs de notre station l’image d’une ville sans grandeur, d’une ville sans éthique. Une ville de clans, de primes, de frime, de subventions, de fourchette et de passe-droits.

Alors, que faire ?

L’honneur de vivre, c’est regarder la réalité en face et oser la nommer : inutile ici de rappeler la honteuse caricature de conseil municipal que vous présidez ! Mais les 10 ans passés dans cette zone de non-droit de votre administration communale nous ont appris que vous ne paraissez grand que parce que « votre population »  semble anesthésiée ou à genoux ! A tel point qu’aujourd’hui, il nous semble inutile d’essayer de convaincre celles et ceux qui ont bruyamment « foi » en vous, fidèles complices indécrottables, transfuges à la mémoire sélective ou complaisants précautionneux espérant des retombées pour leur alignement. Ils se reconnaitront ...

Notre appel va donc vers celles et ceux qui sont pris dans le piège de vos démagogies. Car vous organisez vous-même les conditions de leurs consentements ; ainsi, chacun peut porter jugement sur toutes les grossières ficelles que vous utilisez pour acheter des sympathies : vous offrez par centaines des repas aux « aînés » ; vous offrez des repas ou réceptions aux nouveaux arrivants ; vous  offrez  des feux d’artifice ; vous offrez la patrouille de France ; vous offrez des animations, des places à la plèbe et du champagne aux puissants…  Le maire nous offre !?

Faut-il être à ce point aveugle pour avaler de telles balivernes ? La réalité est toute autre ! Vous nous offrez des augmentations d’impôts, de nouveaux emprunts, des parkings payants, des rues sales et cahoteuses, des herbes folles, des services publics revus à la baisse et de mauvais lendemains en attente… Et pour ceux qui vous suivent de près, vous offrez la colère impuissante de voir clair dans votre jeu : vous vous servez de St Cyprien comme d’un marchepied et utilisez nos intérêts privés et notre patrimoine commun comme votre tirelire !                                                   

Bien entendu, au terme de votre second mandat, vous présenterez sans aucun doute à la population un bilan de circonstance, nourri de courbes flatteuses et de chiffres trompeurs. Grâce à vous  les vessies deviendront lanternes et les nigauds  y verront jour ; les muets parleront et les paralytiques danseront au son de la cobla ! ...                                                      

Hélas, quand tout le monde ment en permanence, le résultat c’est que plus personne ne croit plus en rien ! Nous savons celles et ceux qui, les yeux ouverts et le cœur en berne, ont trop vite conclu que rien n’était possible contre cette prétendue démocratie de proximité. Celles et ceux qui ont développé lassitude et écœurement sur fond d’indignations, celles et ceux qui, toutes illusions perdues, évoluent jusqu’au défaitisme puis au désintérêt, nourrissant ainsi les rangs de l’abstention.

A tous ceux-là qui sont le seul et véritable espoir pour la ville, nous  disons :

le maire vous espère tels que vous êtes car vos renonciations sont autant de consentements tacites et de voix acquises ou neutralisées. Il compte sur votre méconnaissance, votre désintérêt ou votre éloignement pour maintenir sur la ville sa main mise personnelle de mauvais gestionnaire.

Ne pas renoncer pourtant ! Aussi, fidèles à notre conception « mosaïque » de la politique, nous lançons ici un appel citoyen à tous ceux qui sont lassés des tromperies de tous bords:

 

  • Si les appétits politiciens vous révoltent au point parfois de ne plus avoir envie de voter !
  • Si, sans certitude assurée,  vous pressentez être utilisés, trompés, floués …,
  • Si vous n’avez pas le fatalisme du mouton que l’on tond, ni le tempérament de la victime consentante,
  • Si donc vous pensez qu’il est plus que temps de mettre un terme à la gouvernance actuelle,
  • Si vous pensez qu’il est plus que temps de confier la gestion de notre ville à des citoyens soucieux de se mettre au service exclusif de la commune, sans plan de carrière politicienne ni attente de privilèges,
  • Si vous pensez que nous devons, nous, Cyprianaises et Cyprianais, revenir à des fondamentaux de gestion saine et transparente des deniers publics pour le seul intérêt général,
  • Si le bon sens et la force du collectif vous paraissent plus fiables que l’exercice solitaire des responsabilités pour une gestion de carrière, 
Sortez du bois, exprimez-vous, investissez l’espace citoyen !

 

Vous pouvez tout pour St Cyprien en vous engageant dans le débat pour les élections municipales de mars 2020 !

 

Participez à la mise au point d’une démarche démocratique vraiment nouvelle.

Repensons par exemple le système de désignation : pour ces prochaines élections municipales, toutes les places seront à décider ensemble, y compris la Première. Aucun leader « naturel » ! Tout est ouvert dans une liste vraiment « Mosaïque », liste de convictions sans sectarisme ! Pas de langue de bois ni de consignes partisanes :

 

Seuls nos comportements personnels

et nos exigences nous définissent.

 

Nous aurons des débats, passionnés sans doute,  mais un seul mot d’ordre nous réunira :

Servir St Cyprien et non se servir de St Cyprien.

Pour participer à nos réunions de rassemblements citoyens, pour repenser ensemble et revoir le « système » qui permet ou favorise les déviances que tous nous subissons, signalez votre disponibilité par message adressé via le formulaire de contact de notre site « SAINT-CYPRIEN MOSAÏQUE » :

http://capespoirmosaique.over-blog.com

Nous vous contacterons le moment venu.

 

Oui, Monsieur Del Poso, la majorité du corps électoral finira bien par comprendre qu’elle a un rôle à jouer pour s’opposer à une démocratie dévoyée qui nous prend tous pour des benêts. Le réveil citoyen est nécessaire et tente de s’organiser.

Seuls ceux qui le redoutent oseront s’en moquer.

Pour vous, il est temps de « passer la main » ! Quant à nous, nous vous tiendrons au courant de nos efforts pour vous remplacer. 

 

Mosaïque   

ça SUFFIT !

ça SUFFIT !

Commenter cet article

JPB 23/09/2019 11:00

Apathie du plus grand nombre, timidité des honnêtes gens,égoïsme des gouvernants, ignorance ou cynisme de la presse, peureuse servilité des hommes de pensée, fatalisme hébété des moutons etc...Serions-nous tous coupables?
Bravo à vous si vous faites bouger ces lignes!!!!!!!!

atao feal 22/09/2019 08:51

La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire. Voltaire

atao feal 21/09/2019 07:44

Dans la vie, il existe deux types de voleurs :
1. Le voleur ordinaire : c’est celui qui vous vole votre argent, votre portefeuille, votre vélo, votre parapluie, etc...
2. Le voleur politique : c’est celui qui vous vole votre avenir, vos rêves, votre savoir, votre salaire, votre éducation, votre santé, votre force, votre sourire, etc...
La grande différence entre ces deux types de voleurs,
1. c'est que le voleur ordinaire vous choisit pour vous voler votre bien,
2. tandis que le voleur politique, c’est vous qui le choisissez pour qu’il vous vole.
Et l’autre grande différence, qui n’est pas des moindres,
1. c'est que le voleur ordinaire est traqué par la police,
2. tandis que le voleur politique est le plus souvent protégé par une escorte de police...
Méditez